Assurer le nourrissement des colonies durant l'hiver

L'hiver est là ! Dans les Hautes-Pyrénées, Il gèle bien le matin, entre -5 et -3, avec un soleil franc des conditions d'hivernages au top.

Une visite durant le mois de janvier s'impose au rucher : Il faut vérifier le poids des ruches et mettre des pains de candi sur les plus légères.

Allez go sur un de nos ruchers : ce rucher d'une cinquantaine de ruchette nous sert à préparer  les paquets d'abeilles pour peupler nos apidéas pour l'élevage de nos reines fécondées made in Pyrénées ! 

Nous sommes ici sur les hauteurs de Tournay (65), proche de notre magasin de matériels apicoles. 

Nourrir en hiver

Avant d'ouvrir les ruches, quelques gestes essentiels :

  •  Préparer son enfumoir
  • Préparer son pain de candi et faire un incision au milieu de la poche de candi. Nous travaillons ici avec l'apipasta vitaminés, elles le consomment bien, il ne sèche, ne coule pas.
  • Enfumer l'entrée de votre ruche
  • Ouvrir la ruche et enfumer la grappe d'abeilles
  • Elles vont descendre un peu
  • Déposez le pain de candi plié en deux, non pas sur la grappe, car les abeilles n'ont pas toutes le temps de descendre, et le but c'est de faire vite. 
  • Refermez (déposez votre nourrisseur par dessus)

Récapitulons, le but, c'est de faire l'opération au quelques secondes. Pourquoi ? Il ne faut pas exposer les abeilles et le couvain restant au froid. C'est très important.

essaim d'abeille en hiver

Ouh la belle grappe !

ça va exploser au printemps

Le candi apipasta vitaminés

Conçu pour l'hivernage comme alimentation pour maintenir une colonie d'abeilles. Il existe aussi les versions vitaminés plus, pour l'automne et la sortie d'hivernage.

Une ruche morte en hiver

Alors ça c'est inévitable ! Tout apiculteur perd un certain pourcentage de ruches en hiver. Cela peut varier de 5% à 30%. Nous avons déjà rencontré des apiculteurs qui connaissent plus de 70% de pertes aujourd'hui. Les conditions environnementales y sont pour beaucoup. Plusieurs causes possibles :

  • Mortalité dû au varroa
  • Reine fatiguée
  • Manque de provisions
  • ruche visité ou détruite par des animaux
  • Ruche bourdonneuse avant l'hivernage

colonie abeille morte

Exemple du d'une ruche morte de faim

Les abeilles ont la tête planquée dans les alvéoles

Paquet d'abeilles morts durant l'hiver

Pression du varroa ? c'est possible, vu qu'il reste des provisions

 La visite d'hiver au rucher

La visite d'hiver au rucher

Pendant l'hivernage des colonies d'abeilles, il faut éviter d'ouvrir les ruches pour ne pas exposer les abeilles au froid. Mais en plein mois d eJanvier, les températures sont très fraîches. Nous avons donc visité nos ruches pour vérifier leur poinds et déposer un pain de cand de maintien de 2.5kg par ruches ou ruchettes. lire la suite
La livraison des essaims, comment ça fonctionne ?

La livraison des essaims, comment ça fonctionne ?

Nous le savons, réserver un essaim en ligne, sans vraiment connaître votre intermédiaire apiculteur, n'est pas une chose facile. C’est pourquoi nous vous expliquons pas à pas, les étapes de la livraison d’essaim. Nous espérons que cet article saura mieux vous éclairer  lire la suite
Le Varroa, fléau numéro 1 de l’abeille

Le Varroa, fléau numéro 1 de l’abeille

Le varroa est originaire de l’ Asie du sud est. Ce parasite se développe sur une espèce d’abeille Apis Cerana, beaucoup moins prospère que la nôtre. En effet, l’ouvrière A.cerana vit 17 jours contre plus de 21 jours pour notre Apis Mellifera. Ce cycle plus long a permis au varroa de se multiplier plus aisément dans nos ruches. lire la suite
Le Frelon asiatique

Le Frelon asiatique

Redoutable prédateur des abeilles, le frelon asiatique a été introduit en France par accident, à bord d’un bateau transportant une cargaison de poteries importées de Chine. lire la suite
Introduction d’une reine fécondée : mode d’emploi

Introduction d’une reine fécondée : mode d’emploi

On reconnaît une vieille reine par sa qualité de ponte (couvain plus petit, plusieurs larves dans une même cellule, cellules de mâles) Elle semble aussi moins velue, à cause des frottements répétés dans la ruche. lire la suite
Rucher : la visite d’automne

Rucher : la visite d’automne

A l’Automne, la récolte du miel est généralement terminée, sauf peut-être pour le miel de Bruyère qui se termine en octobre dans les Pyrénées. De ce fait, le traitement des essaims contre le varroa doit commencer immédiatement, tout comme le retrait des cadres de hausses, et l’inspection des colonies. lire la suite